Simplication

des procédures, des formulaires, des objets et des concepts

synthèse

Rédigé par dir Aucun commentaire

La synthèse, en ce qu'elle rassemble des éléments, se trouve immédiatement perçue comme simplification. Regardons y de plus près cependant.


Abandonnons les acceptions de la chimie -une combinatoire de corps élémentaires,- celle de la somme sur un même sujet, ou celle d'élaboration d'ersatz en parfum ou voix.

La synthèse termine un raisonnement ; elle n'est donc pas un résumé, une contraction de texte, une simple vue d'ensemble. Elle apporte plus, dans le respect des analyses constitutives : une nouvelle idée complexe.

Ainsi la synthèse tend à compliquer en ajoutant un nouvel élément, l'idée complexe. Elle se retrouve, par ailleurs, dans la complication si elle recherche un compromis de pur formalisme, forme de médian virtuel, fruit de diverses pressions. Elle nous complique par essence en s'échappant du cartésianisme habituel.

En revanche, elle simplifie en regroupant, remplaçant et réduisant. Enfin la formule finale quelle propose permet compréhension et mémorisation.

La synthèse peut se révéler compliquée dans son élaboration alors qu'elle présente une portée simplificatrice.

naissance

Rédigé par dir Aucun commentaire

Déclaration de naissance : allongement du délai pour réaliser cette démarche de 3 à 5 jours
Lors de la naissance d’un enfant, les parents devaient déclarer la naissance auprès d’un officier d’état civil dans un délai de 3 jours. Ce court délai pour déclarer un événement aussi important pouvait être vécu comme une obligation administrative désagréable et être difficile à respecter, notamment pour les mères isolées. D'autant qu'en cas de dépassement de délai, les parents devaient prendre un avocat pour obtenir un jugement déclaratif de naissance auprès du tribunal de grande instance. Depuis décembre 2016, les parents disposent de 5 jours suivant l'accouchement pour déclarer la naissance de l’enfant auprès de l’officier d’état civil. Ce délai sera même de 8 jours lorsque l'éloignement entre le lieu de naissance et le lieu où se situe l'officier de l'état civil le justifie.

Classé dans : news Mots clés : aucun

l'affichage obligatoire, entre contrainte et information.

Rédigé par dir Aucun commentaire

Les obligations de dire ou d'écrire se multiplient et, par exemple, les contrats et les modes d'emploi s'allongent de précautions ridicules comme de ne pas mettre le chat dans le micro-onde.

Pour les salariés de l'entreprise, les informations obligatoires sont affichées sur un tableau. L'égalité de rémunération entre hommes et femmes y est épinglée et côtoie l'interdiction de fumer.

 

Qui lit ce fatras ? La forme désuète de la vitrine dans le couloir dessert à la fois la compréhension et les connaissances.

On pourra sûrement imaginer plus efficace et mieux présenté.

 

 

Classé dans : news Mots clés : aucun

simplifications administratives

Rédigé par dir Aucun commentaire

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/simplifications-administratives-170-nouvelles-mesures-pour-menages-entreprises.html

http://www.modernisation.gouv.fr/les-services-publics-se-simplifient-et-innovent/par-des-simplifications-pour-les-entreprises/choc-de-simplification-170-nouvelles-mesures

http://www.batiactu.com/edito/rge-quelques-retouches-plus-simplicite-43649.php

http://www.alvinet.com/similaires/acte-3-simplifications-vie-entreprises-tese-ticket-emploi-service-entrep/29617470

 

article de l'IFRAP sur le bilan http://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/choc-de-simplification-ou-en-est

 simplifier.png

"simplifier, fusionner et dématérialiser les formulaires du permis de conduire" à partir du quatrième trimestre 2016. La demande de permis de conduire international sera également simplifiée.

Pour faciliter les démarches auprès de Pôle Emploi, le gouvernement veut permettre d'orienter les candidatures spontanées vers les entreprises qui recrutent grâce à un simulateur, nommé "la bonne boîte". Le gouvernement a également mis en place l'Emploi Store, un site internet 2.0 pour Pôle Emploi, qui "intègre tous les services web et mobiles pour vous accompagner dans la recherche de votre emploi".

Les promoteurs immobiliers pourront être autorisés à livrer des logements sans évier si l'acheteur leur donne son accord. Le gouvernement souhaite également favoriser la construction d'immeubles de bureaux de moyenne hauteur en allégeant les obligations de gardiennage incendie.

Les professionnels de la collecte du sperme des chevaux n'auront plus besoin d'une licence mais d'un simple "enregistrement conditionné par la détention du diplôme nécessaire à l'exercice de cette activité (...)'".

Les entreprises funéraires n'auront plus à publier leur statut ou leur capital dans leurs dépliants publicitaires.

objets connectés

Rédigé par dir Aucun commentaire

Invitée par le Crédit Agricole Nord-Est, Anne Lauvergeon pdg de Sigfox (société toulousaine qui « offre une connectivité cellulaire mondiale pour l’internet des objets ») est intervenue le 3 octobre sur le salon Viteff à Epernay. La femme d’affaires a lourdement insisté sur l’importance des objets connectés. « Il y a eu la vague internet, puis celle des smartphones. Demain, il y aura la vague des objets connectés » estime-t-elle. Si elle croît en une rupture technologique aussi importante, c’est que les objets connectés « ne modifient pas l’économie globale car leur coût est infime : un objet connecté coûte un euro par an » a-t-elle indiqué. Par ailleurs, ces objets répondent parfaitement à sa conception de l’innovation : « la vraie innovation : c’est la simplification ».

Or ces objets sont d’un fonctionnement enfantin et simplifient le quotidien des consommateurs comme des professionnels. « Dans le monde agricole, ils mesurent l’alimentation hydrique, la qualité des sols, l’ensoleillement. Mises à la disposition des vignerons, ces données éclairent les décisions, alertent sur des situations à risque...» détaille celle qui ne s’est pas cachée de rechercher des partenariats, « l’excellence technologique et celle du monde viticole ont beaucoup de choses à faire ensemble ».

Devant son intervention, le public a manifesté un certain scepticisme devant la déresponsabilisation vers laquelle ces objets peuvent amener. « Est-ce que cette technologie nous emmène vers une infantilisation de notre part ou nous dégage des contingences matérielles ? En tout cas que cela ne nous plaise ou pas, c’est une tendance irrésistible » a estimé Anne Lauvergeon. Dans les allées du Viteff, c’est le même scepticisme qui transparaît. « Il est sûr que nous allons vers davantage de domotique dans les chais, mais on est déjà capable de réaliser des suivis précis de variables telles que la température ou l’hygrométrie » estime Jean-Philipppe Ducoin, qui a profité du Viteff pour annoncer le changement de nom de sa société en Ducoin SAS (qui réunit désormais DIEC, Vinirea, Atelier Ducoin et Oenotravaux). « Mais est-ce que ces technologies sont souhaitables ? L’aspect humain reste primordial dans la conception des bâtiments et l’ergonomie est au centre des préoccupations ».

Classé dans : news Mots clés : aucun

Twitter

Rédigé par dir Aucun commentaire

Classé dans : site, news Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie