Simplication

des procédures, des formulaires, des objets et des concepts

Féminisation, complication

Rédigé par dir 15 commentaires

Les femmes réclament plus de place dans notre société. Plus spécifiquement, en France, une des revendication porte sur la féminisation de la langue. Les techniques proposées déclinent féminisation des métiers, non prééminence du masculin au pluriel, écriture inclusive, ...

Je repère 6 attitudes
* Conservatrice
* Gymnaste
* Redoublante
* Activiste
* Accomodante
* Inventive

L'attitude conservatrice préconise de ne rien faire (mon fils et mes filles sont beaux, professeure) par respect de la langue, valeur du masculin pour neutre, plaisir de la grammaire, résistance au coup de boutoir féministe. Parfois, en effet, c'est **intangible** (l'italien est chantant, un ennuque, un marché paysan)

L'attitude gymnaste (mes filles sont belles, mon fils aussi) contourne (les garçons et les filles sont bien habillés > portent de beaux habits), choisit l'**épicène*** (journaliste, enfant) et évite le scabreux (entraîneur).

L'attitude redoublante (celles et ceux, citoyens citoyennes) satisfait les deux bords mais rallonge le propos ... jusqu'à **traduire** sur site internet ou recourir au **franglais**.

L'attitude activiste ou guerrière (elle était bienveillante et la resterait, la maîtresse des requêtes, la cheffe) exige la féminisation systématiquement, parfois jusqu'à la **syllepse** (le petite chaperon rouge est guillerette). Elle attaque le **symbole** (droits de l'Homme > droits humains) et supprime aussi (nom de jeune fille, mademoiselle).

L'attitude accommodante accorde en proximité (mon fils et mes filles sont belles), voire en quantités (les utilisatrices de rouge à lèvres)

L'attitude inventive crée de mots (toustes), de nouvelles graphies de lettres et utilise le **point milieu** (candidat.es) sans souci des oppositions (difficulté de lecture, incohérence avec l'oral)

 

 

Les contradicteurs crient à la futilité de telles revendications, qu'on va pas changer les frontons des mairies (fraternité) ni ne s'appeler que de prénoms unisexes. Ils s'ingénient à trouver des féminisation absurdes (un médecin, une ...). Tous abominent l'écriture inclusive inaudible et à renforcement de l'illétrisme. D'autres, subtilement, avancent que le masculin au pluriel est plus court et qu'il ne faut pas voir du machisme partout (une chaise, un fauteuil disait Magdane)  et même au contraire (Pour Revel, une sentinelle est souvent un homme et une canaille peut l'être). Les plus savants racontent la disparition du neutre et les délices de la grammaire. Enfin les polyglotes nous plaignent (en persan, l'oncle -frère du père est différent du mot oncle -frère de la mère-). Mais justement, les anglais abandonnent le policeman pour police officer.

Il existe donc des pistes dont il sera possible de mesurer le degré de visibilité et le degré de facilité.

  1. accord du genre pour les titres, fonctions, métiers et grades (chanteuse, présidente mais aussi cheffe, lieutenante, maîtresse des requêtes)
  2. presque féminisation (professeuresse-->professeure) 
  3. accord total (je suis exigeante et la resterai) 
  4. suppression de il (il faut que... faut que, elle était une fois) 
  5. remplacement administratif de mademoiselle, nom de jeune file, nom patronymique 
  6. doublet ou double flexion (celles et ceux, citoyens, citoyennes)
  7. épicène ou même forme aux deux genres (enfant, journaliste, le pluriel est une forme non genrée : les étudiants)
  8. point milieu (les candidat.e.s)
  9. franglais
  10. pas de majuscule de prestige (les droits humains et non les droits de l'Homme)
  11. évitement scabreux (entraîneur)
  12. inutile (l'italien est chantant, un ennuque) 
  13. traduction de site internet (proposition en anglais, allemand, inclusif)
  14. volontaire (chères lectrices) 
  15. périphrase (les garçons et les filles sont bien habillés--> les garçons et les filles portent de beaux habits)
  16. pluriel de proximité (mon fils et mes filles sont belles)
  17. syllepse ou accord selon le sens non la grammaire (le petit chaperon rouge est guillerette, pma pour toutes) 
  18. remplacement (officier de police, mail carrier)
  19. globalisant (le mouton, passage au pluriel)
  20. néologisme (le mien--> lu mian, toustes) 
  21. nouvelle graphie des lettres (ills) 
  22. promotion rapide (capitaine) 

Le plus facille est de ne rien faire (en fait nous sommes spontannément tous des réactionnaire linguistiques) ... et d'attendre les revendications des transgenres

 

 

 

 

https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/actu-des-mots/pour-ou-contre-l-ecriture-inclusive-deux-linguistes-debattent-20210330

https://chezrevel.net/le-sexe-des-mots/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Langage_%C3%A9pic%C3%A8ne

https://www.btb.termiumplus.gc.ca/redac-chap?lang=fra&lettr=chapsect9&info0=9.

Eliane.viennot.fr

Les beaux parleurs - La chronique de Nathanaël Ro… : https://youtu.be/-bchuf_bcyE

Classé dans : exemple Mots clés : aucun

édito : agir pour la simplification

Rédigé par dir Aucun commentaire

Les précédents débats ont réuni bon nombre de simplificateurs ; retrouvez-en les comptes-rendus dans les archives. Je vous propose, ci dessous, le prochain :  simplifier une interdiction  (dominique Saliba)

 

Par exemple, nous avons "simplifié" les soins ici.
Nous parlions récemment de parapluie : Un jour il n’y aura plus de parapluie. Les romains n’en avaient pas et nous n’en aurons plus. Resteront dans le langage le meurtrier parapluie bulgare et celui qu’on ouvre pour dégager sa responsabilité.
Notre drone ange gardien, dès les premières gouttes, propulsera de l’air pour les dévier ; ainsi plus de manche à tenir, de baleines à déployer, plus même besoin de prévision. lire la suite ...   

 

Classé dans : Mots clés : aucun

simplifier l'interdiction

Rédigé par dir 14 commentaires
 
 
Interdire, c'est devenu bien compliqué ! Il faut se faire comprendre, diffuser, déléguer, répéter, gérer les exceptions, s'assurer de la légalité, contrôler, sanctionner.
 
Pour simplifier, on pourrait 
  • tout autoriser (illusion sociale de "il est interdit d'interdire") 
  • réduire le périmètre pour se concentrer sur ce qui pose problème
  • inverser (tout ce qui n'est pas autorisé est interdit) 
  • rendre tabou afin que s'exerce l'auto-censure
 
 
Classé dans : théorie Mots clés : aucun
Fil RSS des articles