Simplication

des procédures, des formulaires, des objets et des concepts

Haro sur les euphémismes !

Rédigé par dir Aucun commentaire

Je téléchargeais dans la mémoire de Max tout le théâtre de Racine et celui de Corneille quand je vis une de ses diodes clignoter sur les mots de Chimène "va ! Je ne te hais point". Max était tracassé. 

Il me faudra lui rajouter une barette spéciale pour les litotes, pensai-je en fouillant dans mon stock. Il ne saisit pas la subtilité. La barette faisait aussi les euphémismes et le guide d'utilisation assurait même qu'elle pût distinguer métonymie et métaphore. J'insérerai la barette entre le processeur du langage et celui du social.  

Immédiatement je testai Max. Si je te dis : lisser les effectifs. Max répondit 20% de licenciements. Et si je te dis que tes compétences s'exerceraient mieux ailleurs ?On m'attend pour faire réussir un autre projet, se trompa Max. Oups ! laissai-je échapper. Il me suffira de tourner la molette de sensibilité au contexte pour éviter les contre-sens dus aux tournures alambiquées. Non Max, ça indique qu'on ne veux pas de toi ici. C'est présenté à l'envers, de façon positive, pour éviter toute contestation.

Une légère odeur de brûlé se dégageait de Max qui à chaque détournement ou remplacement de mot par un autre devait solliciter ses circuits pour résoudre la complication et déjouer la perversité de propos ambigus. Ça va Max ? On fait aller, répondit-il dans un euphémisme charitable destiné à ne pas m'inquiéter de sa santé numérique. 

 

Après un temps de refroidissement, Max s'enhardit et attaqua par un Camus, assimilé la veille "Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde." Je répliquai par un Martin Luther King bien placé "Pour se faire des ennemis pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste de dire ce que l'on pense. "

 

Max afficha sur son écran un smiley sourire signifiant que nous avions tous deux raison "en même temps". 

 

 

 

Classé dans : exemple Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image

Fil RSS des commentaires de cet article