Simplication

des procédures, des formulaires, des objets et des concepts

similitudes

Rédigé par dir Aucun commentaire

Les similitudes peuvent évoquer la simplification car elles mettaient en évidence une répétition dont un potentiel allègement de la description. Les similitudes se trouvent dans toutes les disciplines : les mathématiques (des symétries jusqu'aux fractales), le vivant (les pétales de fleur, les mamifères), la chimie (les cristaux, la neige), l'optique, les arts (l'architecture, les vers de la poésie, la peinture), la musique (la translation des thèmes et les variations) voire les relations humaines (par les réciprocités).

Notre cerveau trouverait-il des structures et des formes parce qu'il est construit pour les reconnaître, comme une paréidolie ? Les grecs recherchaient dans la symétrie ("mesure commune") l'harmonie entre les éléments.

Les causes et les moteurs qui créent la similitude sont l'optimisation. Avec 5 ou 6 côtés égaux l'espace s'organise au mieux (argiles en dessiccation, alvéoles des abeilles), avec 2 côtés identiques, la sélection naturelle s'active (et la bête échappe au prédateur).

La nature est ainsi imprégnée de similitudes et il n'est pas étonnant que nous, qui y sont incorporés, les façonnions à notre tour et les repèrions aisément dans les oeuvres. Les similitudes participent à la simplification et à l'optimisation.


Classé dans : théorie Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article